24 juillet 2011

Ma saga capillaire, étape 1

J'ai toujours eu une relation d'amour-haine avec mes cheveux...Je suis passée de l'ignorance la plus totale à une frénésie de soins et de coiffures toutes plus chronophages les unes que les autres. J'ai eu une période ou la brosse à cheveux, c'était no-way, et ou je me baladais avec sur la tête les bourres emmêlés d'un chien de Berger. J'ai eu des carrés courts, des cheveux très longs, raides, bouclés, le crâne presque rasé...Je me suis fait des dreads, j'ai patouillé dans la couleur avec du rouge dégoulinant qui chaque jour de pluie dégoulinait dans mon cou et sur mes fringues, et me donnait l'air d'un boucher psychopathe...La pieuvre incontrôlable au sommet de mon crâne et moi, on à eu pas mal de différends, la dompter n'à pas toujours été facile. Et jour après jour mes cheveux reprenaient insidieusement une indépendance pour le moins disgrâcieuse. Sauf que, depuis quelques mois, tout va bien. C'est un bonheur entre eux et moi, on s'aime. C'en est au point qu'on m'arrête dans la rue pour me demander comment je fais, que les Séphora-girls me demandent chaque fois de les toucher, et que ma maman en à oublié ses prejugés. Mes cheveux, les voilà




Ils sont verts, on dirait un peu une forêt enchantée ou courent les licornes. Décoloration et re-coloration maison, entretien et soins réguliers, c'est la partie de mon corps qui en voit de toutes les couleurs et que je chouchoute du mieux que je peux. Et ils me le rendent bien: ils sont doux, brillants, faciles à coiffer...

Etape 1 de ma transformation capillaire: la décoloration.

Passer d'un brun très brun à un blond presque blanc, c'est un truc qui me faisait grave flipper ma race. Peur de finir avec du foin sur la tête, de me trimballer du jaune pipi pendant des semaines, de me retrouver bicolore et de niquer mes cheveux si fins...Sauf que non, à force de bonnes intentions, tout s'est bien passé, voilà donc mes conseils.

  • 1-Soigner en amont.

Bah oui, ça semble con, mais je pars du principe que si tu agresse des cheveux en mauvais état, ils finiront forcément tout pourris, alors que si tu tente sur des cheveux pleins de vie, les dégâts seront moindre. Donc, le mois précédant la décoloration, on use et abuse de shampoings doux, d'après shampoings réparateurs, de masques nourrissants, de bain d'huiles. Pour le bain d'huile, c'est facile: il suffit d'imprégner ses longueurs d'huile d'argan, de jojoba, d'avocat (que je trouve à 1 € chez Nooz) ou même d'huile d'olive de cuisine. Ensuite, un torchon sur la tête, on laisse poser une heure ou une nuit selon sa tolérance au gras-qui-tache, et on rince et lave ses cheveux comme d'habitude.
Sélection: masque au Karité DOP, Shampoing Garnier Ultra-doux à l'huile d'avocat , Masque Expert Nutrition Franck Provost

  • 2-Y aller pro-gres-sif

Evidemment, si tu es brun-chocolat comme moi, tu ne vas pas devenir platine en une seule fois. D'un, tu vas pourrir tes cheveux, de deux, tu vas te décaper le crâne. Et se retrouver avec un cuir chevelu irrité et des cheveux tout merdeux, on à vu mieux niveau glamour. Donc, tu décolore en plusieurs fois, et tu respecte un délai minimum de 10 jours entre chaque déco. Oui, effectivement, tu vas te traîner des couleurs perturbantes pendant quelques semaines, mais là encore on peut limiter les degâts: il faut se tourner vers des crèmes éclaircissantes-recolorantes, qui te permettent d'éclaircir notablement tes cheveux tout en recolorant subtilement, histoire d'éviter le syndrôme orange-fluo-moche du cheveux simplement décoloré. Au bout de deux décolorations, j'étais comme ça:



On terminera avec un simple décolorant pour la dernière étape, toute façon, on s'en fiche d'avoir la tête de quelqu'un qui s'est fait uriner dessus par une meute de hérissons vu qu'on va recolorer de suite après. Pour te montrer comme le décolorant tout seul c'est vilain, j'ai terminé comme ça:




Séléction: créme éclaircissante-recolorante Eugene Color, Ultracolor Garnier Blonds ultra-clairs, décolorant Eugène color

  • 3-Soigner, encore et toujours

Par ce que quoi que tu fasse, la décoloration va faire souffrir tes cheveux, continue à les nourrir autant que possible entre chaque étape, histoire de continuer sur ta lancée, de prendre de bonnes habitudes, et surtout d'éviter autant que possible de laisser tes cheveux bien aimés se dégrader. Bon, si tu as tout suivi, tes cheveux sont maintenant blonds-très-clairs un peu moche. Si tu veux t'arrêter là (comprendre: devenir blond-joli), il te suffit de recolorer par dessus avec la nuance choisie.

Séléction soins: Crème revitalisante intense Karité René Furterer, Masque concentré restructurant Bioderma, masque Expert réparation Franck Provost...

Si comme moi tu veux passer au vert, au bleu, au jaune fluo, ou à toute autre couleur excentrique, rendez vous au prochain article, ou je te parlerais du phénomène de la baignoire colorée, le vernis foiré, et autres joyeusetés de la coloration maison.

15 commentaires:

  1. OMG J'ADORE tes cheveux. Purée, c'est mon rêve des cheveux bleus ou verts. (malheureusement je pense que je ne pourrais pas au vu de mon taf, ca le fait pas trop l'ingénieure aux cheveux bleus, dommage). Mais j'admire, vraiment, ta couleur est superbe.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu ce type de couleur une fois, un vert comme ça. Mais c'était pas du tout voulu. A la base, mes cheveux devaient être bleu roi. J'ai la poisse avec les colorations. Du coup, pleine de frustration, j'ai piqué le flacon d'une copine (du rose) pour m'en tartiner quelques mèches. Résultat: les mêmes cheveux que toi mais version mèches violettes.
    Dis, dis, tu voudrais pas dire quelles marques tu prends pour les couleurs et où tu les achètes?

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup Serafina! c'est vrai qu'au niveau boulot c'est pas forcément portable...

    Wolowizzard: T'as des photos? Je veux voir!
    Sinon je poste aujourd'hui l'étape 2-Coloration dans laquelle je réponds à ta quastion (teasing de fou, tintintin)

    RépondreSupprimer
  4. Ah ah, j'ai une photo (mise gentiment sur fb par une amie * la garce*). Par contre, ça ressemble à rien et j'ai une "coupe" hideuse.

    RépondreSupprimer
  5. Salut ! Je cherchais des trucs un peu dans tout les sens quand je suis tombée sur ta coiffure !
    C'est juste magnifique les cheveux vert, mais je me demandais si ce n'était pas trop difficile a porter ? Perso je suis châtain foncé, et j'ai les cheveux fin, mais j'ai toujours eu peur de me faire des colo/décolo, en voyant chez certaines personnes ou les cheveux devenaient de la paille.
    Pour les racines comment fais tu ? (au bout d'un moment ça doit bien se voir ?)
    Tu as fait tout, toute seule ou tu es passée par la case coiffeur ?

    RépondreSupprimer
  6. Salut ! J'aimerai bien m'éclaircir les cheveux de quelques tons (passer de chatain à blond-foncé chatain clair, un truc pas trop violent quoi pour ensuite faire un henné et devenir rousse ^^) mais j'ai envie de le faire à domicile et j'aimerai savoir quelle crème éclaircissante-recolorante tu as utilisé parce que j'ai beau chercher sur le net, je ne trouve pas ça chez eugène color !?

    J'adore ta façon de raconter les choses ^^ continue comme ça !

    RépondreSupprimer
  7. HAN merci ! lire ton article viens de sauver ma capillarité ! ça fais des semaines que j'écumes les coiffeurs de ma ville pour devenir blonde salope-platine-morue mais entre les "haaaaaaaaaaaaaan mais ça va pas être possible vous avez déjà une couleur gnagnagna ça va faire orange" et les "haaaaaaaaaaaaan mais j'peux pas faire ça ou ça sera sur devis et faut couper une mêche, faire des tests et ça fera plus de 150€" LOL. Et quand je dis que deux décolo ça fais pas peur a mes cheveux (avec 10 jours d'espace hein) et que au pire le décapage ça existe on me dis que ça marchera pas et que mes cheveux vont "casser net" MDR. Donc mes coiffeurs sont des marioles et j'vais assumer de me transformer en Zora la Rousse pdt 1 mois si il le faut mais rien a foutre. Je serais blonde ! Ton article m'a redonné de l'espoir ! (ouais t'a vu ça tu vends du rêve et de l'espoir :D)

    Merci & Bisous-Moumoute!

    RépondreSupprimer
  8. C'est super cool que tu ai fait cette série d'article, justement je voulais oser un peu d'exentricité et me faire une bonne partie de cheveux pastels. Du coup tes articles me permettent de m'y préparer et de savoir comment m'y prendre ! Merci :)

    RépondreSupprimer
  9. Je suis en phase rousse. Rien à battre, j'essaye d'atteindre le stade de ta 2e décoloration. Donc va faloir re-décolorer dans 10 jours, mais c'pas grave, j'assume. J'ai des cheveux bruns et épais qui ne craignent rien. Vive le coté asiatique de ma double personnalité! \o/

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. J'utilises des produits pro pour décolorer les dégats sont donc moindre. Mais faut avoir du courage pour oser faire subir toute cette chimie a ses cheveux

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour !
    Tout d'abord, je tiens à dire que j'adore tes cheveux, ton blog, ta façon d'écrire, bref, je suis arrivée ici plus ou moins par hasard, et j'en suis bien contente !
    Et puis je pense que tes conseils avisés sur les colo'/décolo'/soins devraient être rassemblés en une Bible ^^
    A ce propos, est-ce que quand tu as fait ta coloration bleue, tes cheveux étaient encore un petit peu jaunes-urine-de-hérisson comme sur la dernière photo ? C'est suffisamment clair pour ne pas finir avec du vert, comme ça ?

    RépondreSupprimer
  13. [Mince, je viens de voir que tu as les cheveux verts en fait, pas bleus, dans l'article... Autant pour moi ! Du coup je suppose que le léger reflet jaune n'a pas gêné, alors que pour faire du bleu faudra que je décolore davantage, sans doute.]

    Bonne continuation =D

    RépondreSupprimer
  14. Mais en fait y a pas des racines qui poussent le temps de faire toutes les décolorations ? ^^

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour !

    Je lis ton blog depuis trèèèès longtemps (en fait, le premier jour, quand le design n'était pas blanc mais plus dans les tons bleu, tout simple et fournis par blogger, bref bref)

    J'ai passé le cap en février du cheveu châtain foncé/brun, au blond platine... Je n'ai pas eu le courage de le faire moi-même et j'ai fait appel à un coiffeur. Jusque là tout va bien (sauf le prix...) mais, les cheveux, ça pousse, et j'ai donc tenté la décolo maison pour refaire mes racines...
    J'ai suivi tes conseil (cheveux gras,...) mais pas celui d'y aller progressif, ahah! Je me suis donc retrouvée avec un couleur blanche/jaune/rousse sur la tête, un truc bien moche (et plus de produit en stock, eurk)!
    En allant chez le coiffeur (pour rattraper la cata) il m'a dit que les produits de grande surface n'étaient pas aussi bon que les leurs, bref la prochaine fois je retente avec TOUT tes conseils, et des produits pro acheté chez le grossiste...

    C'était pour faire part de mon expérience, et te remercier pour ton blog, ton humour et tout ces articles beauté mais pas que (coup de gueule, témoignages, ...) qui m'ont beaucoup appris et fait réfléchir.

    Continue comme ça!

    RépondreSupprimer